Religion des elfes de la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Religion des elfes de la nuit

Message par Asra le Mer 4 Oct 2017 - 13:12


Pour les elfes de la nuit, le monde est vivant et les esprits dansent aux marges de la perception. Tout ce qui vie ou a vécu possède un esprit unique et persistant. Cette vision du monde n'est pas incompatible avec le culte de la Lumière, mais ils conçoivent celle ci sous la forme d'une myriade d'esprits brillants dans les ténèbres plutôt qu'un tout. Si le chamanisme est similaire dans les principes, il décrit le monde des esprits de manière plus symbolique, prenant en compte des entités aussi vastes que les montagnes ou les espèces animales plutôt qu'une étincelle unique habitant chaque être vivant.  

De fait, les elfes de la nuit ont une approche personnelle de leur relation avec les esprits, voyant dans chacun d'entre eux un individu unique qu'ils peuvent honorer ou du moins persuader. Ils interagissent surtout avec des esprits de la nature et les entretiennent le plus souvent sur des sujets concernant leur environnement immédiat. Quand les questions sont plus vastes, ils s'en remettent aux déités de la nature : un panthéon de grands esprits représentant les aspects les plus importants de leur monde.



Le culte d'Elune :

Elune est vénéré par ceux qui l'adorent comme la mère du monde, un scion de paix et une protectrice de tous les êtres vivants. La majorité des kaldorei s'efforcent de suivre ses traces, bien que la plupart rationalisent leur besoin de recourir à la violence comme un défaut d'existence mortelle. Même ceux qui adorent d'autres puissances respectent Elune pour l'amour inconditionnel qu'elle donne à toutes les créatures, indépendamment de leurs croyances ou de leurs actions.

Le culte d'Elune remonte d'aussi loin que les kaldorei existent, si bien qu'ils pensent que la déesse est à l'origine de leur race. Une caste de prêtresses, les Soeurs d'Elune, sert d'intermédiaire entre la déesse et ses fidèles. Les sentinelles et les gardiennes vénèrent aussi Elune sous son aspect de Guerrière nocturne, portant le glaive à ceux qui osent profaner sa création.

Bien qu'elle ne se soit jamais montrée sous sa forme physique dans le plan matériel, toutes les créatures d'Azeroth savent que si elle devait le faire, cela ouvrirait une ère de paix. Traditionnellement elle est décrite sous les traits d'une elfe de la nuit baignée de lumière, aux longs cheveux et aux yeux comparables à la pleine lune. Les statues d'Elune la représentent le plus souvent sous la forme d'un croissant de lune ou d'une elfe aux traits magnifiques.

Si Elune ne se manifeste pas en tant que telle, les elfes de la nuit retirent des pouvoirs de ses enseignements basés sur la foi qu'ils lui manifestent. De nombreux miracles sont également attribués à Elune, dont la présence est palpable dans les territoires kaldorei : Séléniens, Puits de Lune, pierres de lune, ect., sont autant de signes de sa manifestation divine aux yeux des elfes de la nuit. A l'inverse, les événements ou objets associés au levé de soleil sont souvent néfastes.


Le druidisme :

La foi des druides repose sur la conviction que la nature est un équilibre délicat dans lequel la moindre perturbation est susceptible de provoquer une tempête. La majorité des elfes de la nuit pratiquent le druidisme à des degrés divers et s'emploient à maintenir l'équilibre naturel en toute circonstance. Cela ne veut pas dire qu'ils sont au fait des meilleurs décisions à prendre pour le préserver ou le rétablir, mais ils tendent à accomplir cet objectif.

Que ce soit en détruisant un foyer de corruption, en régulant une population animale ou en plantant de nouveaux arbres, les elfes de la nuit veillent à préserver l'équilibre. Pour eux, le concept de "nature" se rapproche de celui de "forêt", si bien que le druidisme contribue aussi à élargir leur domaine. Mais ce souci de l'équilibre requiert parfois de lourds sacrifices : En sacrifiant leur immortalité, les elfes de la nuit ont permis à l'arbre-monde de Nordrassil de survivre à la griffe du seigneur démon Archimonde lors de la Troisième Guerre.

Quand les efforts du peuple ne suffisent plus à réguler la nature sauvage, les druides emploient leurs pouvoirs pour façonner celle-ci et commander ses alliés sur le champ de bataille. Ces pouvoirs sont intimement liés au Rêve d'Emeraude, une dimension parallèle dont les énergies magiques ont une influence très nette sur la faune et la flore d'Azeroth. Ainsi, les manifestations du Rêve d'Emeraude sont prises très au sérieux par les elfes de la nuit, qui y voient une influence proprement divine.


Le culte des Anciens :

Parmi les êtres éternels peuplant le monde d'Azeroth et ses confins, les Anciens sont de loin les plus révérés par les elfes de la nuit. Ces esprits primordiaux de la nature étaient déjà là quand le monde lui même était jeune. Ils le personnifient sous bien des aspects ; tandis que les mortels se battent pour conquérir de nouveaux territoires ou se venger des affronts de leurs ennemis, les batailles menées par les Anciens dépassent de loin les frontières de l'univers physique.

Bien que certains se soient manifestés au cours des âges et aient été détruits, leurs fidèles conservent une foi inébranlable en leur existence et considèrent qu'ils reviendront tôt ou tard pour les guider. Cette croyance n'est pas dénuée de fondements ; la nature même des Anciens en fait des êtres immortels, voués à exister bien au delà du plan physique qu'ils arpentent le plus souvent lors d'occasions bien spécifiques. Ainsi, le demi-dieu Cénarius est réapparu quinze ans après avoir été tué lors de la Troisième Guerre.

A la fois divinités protectrices et mentors, les Anciens ont beaucoup apporté aux elfes de la nuit qui leur ont rendu les honneurs dus à leur cause. La majeur partie de la civilisation repose sur le culte des Anciens, si bien qu'il est difficile de faire la part entre la religion et la culture elfe de la nuit. Des pratiques aussi concrètes que le druidisme montrent à quel point l'harmonie entre les elfes et leurs dieux a dépassé le stade de simple vénération.

Le panthéon elfe de la nuit distingue Elune du reste des Anciens ; seule la déesse de la Lune est à proprement parler une divinité omnisciente et omnipotente, tandis que les demi-dieux ont une influence plus réduite mais ne sont pas moins immortels. Tous les demi-dieux ne font pas l'objet de cultes dédiés, mais l'écrasante majorité d'entre eux sont révérés par tous les elfes de la nuit pour leur bienveillance à leur égard. Il arrive aussi que des mortels particulièrement puissants accèdent au rang d'Ancien, mais cela découle plus d'une croyance que d'un fait avéré.

Voici une liste des demi-dieux les plus courants :

Aessina : Aessina, aussi appelée "Mère des feux follets", est l'âme de la forêt, la source de vie donnant naissance aux arbres et aux herbes folles couvrant les vieilles ruines et rendant à la nature ce qui lui appartient. Parfois représentée sous la forme d'une elfe de la nuit, elle se manifeste occasionnellement sous la forme d'un immense feu follet. Les dryades d'Orneval vénèrent Aessina et dansent parfois autour de son sanctuaire.

Agamaggan : Le grand esprit est décrit comme étant un immense sanglier aux yeux sombres dont les sabots font trembler la terre et dont le groin crache des nuages de vapeur. Les elfes de la nuit respectent sa force et son courage. Ceux qui souhaitent revenir à des temps sauvages et reculés le vénèrent. Ce culte prend habituellement la forme de sacrifices et de consommations d'offrandes brûlées. Les serviteurs les plus zélés se livrent parfois à des combats singuliers en son nom. Agamaggan est convaincu que la chair de ses ennemis lui apporte de nouveaux pouvoirs. Son appétit gargantuesque est tel que Cénarius dût le convaincre qu'une victoire de la Légion amenuiserait toute source de nourriture en Azeroth pour obtenir son aide lors de la Guerre des Anciens. Le demi-dieu fut tué lors de celle ci, mais beaucoup espèrent son retour.

Ashamane : La grande panthère grise était connue pour sa clémence envers les êtres vivants, si bien que lors de son ascension en tant que demi-déesse, elle ne porta plus jamais la griffe pour tuer. Plutôt distante des autres dieux de la nature, Ashamane fut tuée lors de la Guerre des Anciens. Elle est désormais vénérée par une confrérie de druide : les Ashen, qui conservent ses crocs dans un mausolée dédié en Val'sharah.

Aviana : Parfois décrite sous la forme d'une harpie au plumage blanc et aux yeux d'un vert flamboyant, Aviana est aussi appelée la Maîtresse des oiseaux, la Maîtresse de l'Arbre-Mère ou encore la Dame Corbeau par les elfes de la nuit. Elle est la messagère d'Elune et la patronne des chercheurs. Liée à l'Arbre-Mère G'Hanir, elle mourût lors de la guerre des Anciens avant de réapparaître lors du Cataclysme et des événements des Îles Brisées. Son culte est surtout répandu au sein des druides de la Serre qui ont appris d'elle à se métamorphoser en corbeau et conduire les vents. Ces mêmes druides servent à leur tour de messagers et d'éclaireurs. Elle serait également à l'origine de la race des harpies qui se sont détournées d'elle suite à sa disparition.

Azshara : Aussi appelée Reine Azshara, Reine des Nagas, Impératrice de Nazjatar, Lumière des Lumières, Astre dessous les flots, Cœur chéri du Peuple ou encore Dame Azshara, Azshara fût la dernière reine de l'Empire Kaldorei. Quand son destin croisa celui de la Légion, la puissante sorcière fut séduite par les promesses de Sargeras et a bien faillie mener Azeroth à sa perte. Emportée dans l'explosion du Puit d'Eternité, elle mène désormais les nagas depuis son royaume sous-marin de Nazjatar. Autrefois réputée pour sa beauté incomparable, ses cheveux se sont mués en serpents et ses jambes en d'innombrables tentacules semblables à ceux d'une pieuvre. Le nom d'Azshara est encore craint par les elfes de la nuit, mais certains, notamment les bien-nés, voient en elle une déesse susceptible de leur accorder ses pouvoirs. Des mages d'autres races taillent de petites amulettes ou idoles à son effigie dans l'espoir de voir leur ferveur récompensée.

Cénarius : Cénarius apparaît comme un hybride de cerf et d'elfe de la nuit. Il est l'un des demi-dieux les plus vénérés parmi les elfes de la nuit en vertu de son aide durant la guerre des Anciens puis la Longue Veille qui a suivi. La mort de Cénarius aux mains du seigneur Grom Hurlenfer a profondément affecté les elfes de la nuit, mais le demi-dieu revint à leur secours durant le grand Cataclysme et plus récemment lors de l'invasion des Îles Brisées. Parfois appelé "le coeur de la terre", Cénarius est le patron des druides qui le vénèrent à travers le monde et ses sanctuaires. Il est aussi le géniteur des dryades et des gardiens du bosquet, aussi appelés "enfants de Cénarius". Sa capacité à traverser le Rêve d'Emeraude lui permet de communiquer avec n'importe quelle créature associée à celui-ci, ce qui en fait un intermédiaire puissant entre le monde physique et la dimension éthérique.

Ela'lothen : Aussi appelé "Esprit de la lune", Ela'lothen est un dieu de la nature plutôt discret, souvent associé aux chat-huants, dont les apparitions sont généralement signalées par la présence de petites pierres appelées "Marques de l'esprit de la lune".

Goldrinn : Le Grand Loup est vénéré pour son courage, mais également sa fureur incontrôlable. Les efforts d'Elune pour le calmer ne firent qu'attiser davantage son courroux. Goldrinn prit cependant part à la guerre des Anciens et éradiqua des hordes de démons avant de disparaître. Son retour fût souvent vu comme étant un événement dramatique. Les elfes de la nuit, connus sous le nom de druides de la Faux ou encore Druides de la Meute, tentèrent d'adopter sa forme pour vaincre les satyres lors de la guerre éponyme, mais ne purent contrôler tant de rage si bien que Malfurion les bannit dans le Rêve d'Emeraude. Les worgens qu'ils ont engendrés éprouvent une certaine vénération envers Goldrinn, qu'ils considèrent comme le patron de leur race.

Kalo'thera : Kalo'thera fut l'une des plus grandes prêtresses d'Elune, des siècles avant l'arrivée de la Légion Ardente en Azeroth. Beaucoup de prêtresses la vénèrent comme une demi-déesse car il est dit qu'elle atteint l'ascension parmi les étoiles dans le Temple d'Elune d'Hajiri. Certaines considèrent même que Kalo'thera était en vérité une incarnation passée de la déesse Elune elle même.

Lycanthoth : Le grand loup noir, aussi appelé "Le corrupteur" est une force primale de la nature, invoquée par le Marteau du Crépuscule au Mont Hyjal pour espérer remplacer Goldrinn. L'origine de Lycanthoth est mal connue, toutefois on pense qu'il provient d'un endroit particulièrement sombre du Rêve d'Emeraude. Ses fidèles sont pour la plupart des worgens, adeptes du Marteau du Crépuscule, qui ont combattu avec lui lors de la seconde bataille du Mont Hyjal.

Malorne : Aussi appelé le "Guetteur des voies" ou encore le Cerf Blanc, Malorne est le compagnon d'Elune et le père de Cénarius. Il est un puissant protecteur de la vie en Azeroth et ses apparitions se font généralement lorsque celle ci est menacée. Tué lors de la Guerre des Anciens, il revint lors du Cataclysme et des événements des Îles Brisées pour défaire le Cauchemar d'Emeraude. Vénéré par les mystérieux druides de la Ramure, Malorne est réputé pour ses talents de diplomate et sa tendance à pacifier les rapports entre les êtres vivants. Ses temples sont souvent accolés à ceux d'Elune en hommage au lien fort entretenu par ces deux êtres.

Mazu : Une magnifique déesse de la mer, souvent représentée avec le visage d'une elfe de la nuit et des bras minces. Elle porte des coquillages autour du cou et des cordes de perles sur ses hanches. Le culte de Mazu est présent dans les régions côtières de Pandarie.

Nemesis : Désigné sous le nom de "L'Usurpateur", Nemesis est l'avatar sombre de Tortolla, crée par le Marteau du Crépuscule afin de remplacer ce dernier. Il s'apparente à une immense tortue à la carapace et aux yeux enflammés. Même après sa mort lors de la seconde bataille du Mont Hyjal, les échos de Nemesis continuent à hanter la montagne sacrée.

Ohn'ahra : Le Grand Esprit de l'Aigle veille sur les montagnes de Haut-Roc. Il a notamment accordé sa bénédiction aux taurens de la région ainsi qu'aux chasseurs du Sentier Invisible pour leur habilité à protéger le pays des menaces extérieures.

Omen : Autrefois béni par Elune et protecteur des voyageurs, Omen a été corrompu par la Légion Ardente. Devenu un chien à deux têtes géant, au pelage blanc et aux yeux rouges de fureur, il sommeille au fond des eaux du lac Elune'ara, en Reflet-de-Lune. Chaque année, la créature sort des eaux du lac lors de la période de la Fête Lunaire pour attaquer la forêt et ses habitants. Il détient à la fois les pouvoirs de la Légion Ardente et la bénédiction d'Elune, ce qui en fait un adversaire particulièrement dangereux pour les héros qui l'affrontent.

Tortolla : Dit "Le Sage", ce demi-dieu revêt l'apparence d'une tortue immense et fut l'un des seuls à survivre à la Guerre des Anciens. Il est le protecteur de toutes les créatures ayant du mal à se mouvoir entre l'eau et la terre. Gardien des anciennes traditions, son langage est incompris de la majorité des elfes de la nuit.

Ursol et Ursoc : Ursol le Sage et Ursoc le Puissant, sont des ours jumaux. Au cours des âges, ils ont souvent été présents et attentifs au devenir des elfes de la nuit. Leur bienveillance était telle qu'ils se manifestaient de plus en plus dans les villages pour prêter leur aide, si bien qu'ils en retirèrent des traits de plus en plus mortels : Ursoc brassait de la bière dans les forêts profondes tandis qu'Ursol se plaisait à sculpter les arbres morts. Mais ces divinités étaient aussi visibles sous des jours plus sauvages : Ils moururent en affrontant des hordes de démons durant la guerre des anciens et les druides de la griffe ont appris à vénérer et adopter leur forme pour combattre les ennemis des elfes de la nuit. Ursol et Ursoc sont également des divinités très importantes aux yeux des Furbolgs qui les appellent "Dieux Ours" ou encore "Esprit Ours".

Xavius : Le premier des Satyrs est aussi connu sous le nom de Seigneur des Satyres, Seigneur du Cauchemar ou anciennement le "Haut Conseiller" de la reine Azshara. Autrefois un puissant mage, il fut puni de ses échecs par Sargeras qui l'affligea d'une malédiction, le transformant en une bête hideuse aux cornes enroulées et aux jambes de bouc. Déterminé à répandre cette malédiction, Xavius transforma d'autres elfes de la nuit en satyre et la malédiction persiste encore de nos jours. Plus récemment, Xavius succomba à l'influence des Dieux Très Anciens et fût responsable de la progression du Cauchemar d'Emeraude. Vaincu durant les événements des Îles Brisées, il est encore vénéré par les satyres et les elfes assez fous pour oser recevoir la malédiction de leur main.


Les cultes draconiques :

Si l'essentiel des elfes de la nuit respectent les dragons pour leur sagesse et leur ancienneté, bien peu se sont voués à les servir durant toute une vie. Mais l'un des aspects retint particulièrement leur attention : Ysera, la Rêveuse.

Appelée aussi la Rêveuse, l'aspect du Rêve, la Mère des Rêves, la Reine d'Emeraude, la Rêveuse Eveillée, la Rêveuse, l'Aspect Vert, la Maîtresse des Rêves, la Reine des Rêves ou encore la Dame des Rêves, elle est l'un des cinq aspects draconiques chargés de veiller sur Azeroth par les Gardiens. Sa présence eut de grande répercussions au fil des âges et son règne ne s'acheva que lors des événements de l'Âme des Dragons, lors du Grand Cataclysme. Elle était la gardienne du Rêve d'Emeraude et la mère adoptive de Cénarius. Elle et ses descendants du Vol Vert protégeaient le Rêve contre les incursions de la Légion et guidaient parfois les elfes de la nuit dans ce but. A sa mort, Elune elle même l'attira vers les étoiles pour en faire une constellation.

En dépit de son absence de la réalité physique, Ysera est vénérée par les druides et enseigne occasionnellement son art aux plus méritants. Les elfes de la nuit les plus proches du Vol Vert, les dracoliges, officient dans l'ombre et servent le reste de son vol.
avatar
Asra
Admin

Classe : Guerrière

Voir le profil de l'utilisateur http://flechelunaire.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum