Les druides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les druides

Message par Asra le Dim 22 Oct 2017 - 15:54

Les druides exploitent les vastes pouvoirs de la nature pour maintenir l'équilibre et protéger la vie. Ils sont en harmonie profonde avec les esprits animaux d'Azeroth et peuvent, en tant que maîtres métamorphes, prendre la forme de ces créatures. Cette faculté leur permet de remplir différents rôles durant leurs aventures, de déchirer les ennemis en une minute et d'observer le champ de bataille du ciel le lendemain. Mais le druidisme est bien plus qu'une discipline de combat. C'est un mode de vie imprégné de traditions si anciennes que leur origine même fait partie d'une mythologie transmise à travers les millénaires. Avec l'expérience, les druides peuvent contrôler les forces de la nature et les employer tant pour guérir que pour apporter la mort, à l'image du cycle naturel qu'ils cherchent à préserver.


La magie des druides :

A la différence des chamans, les druides vénèrent les aspects vivants de la nature, à savoir la faune et la flore. Il ne sont pas capables, de ce fait, de manipuler les forces élémentaires mais tirent plutôt partie de leur étroite connexion avec la nature pour contrôler celle ci. Leurs pouvoirs proviennent du Rêve d'Emeraude, une dimension parallèle à Azeroth, dont les énergies façonnent la nature sauvage du monde.

Les druides sont ainsi capables d'apaiser les créatures vivantes ou encore d'accentuer leur sauvagerie quand le besoin s'en fait sentir. Ils peuvent en outre appeler des bêtes à leurs côtés, faire croître la végétation pour empêtrer leurs ennemis ou faire s'abattre le feu du ciel. Leur étroite connaissance des plantes est un atout crucial, mais lorsque cette médecine ne leur suffit pas à sauver leurs alliés, ils peuvent recourir aux énergies du Rêve pour les soigner.

En tant que serviteurs de la nature, les druides ont appris à adopter ses aspects. Il est ainsi fréquent de voir un druide se muer en panthère pour se fondre dans la végétation, en ours pour charger ses ennemis ou encore en oiseau pour s'élever dans le ciel. Sous cette forme animale, le druide n'est généralement pas en capacité de s'exprimer oralement. Il arrive aussi qu'un druide adopte définitivement sa forme animale, on appelle cela un "druide sauvage". Un druide trop affaibli est également susceptible de ne plus pouvoir se métamorphoser avant que son état ne s'améliore.

Une autre capacité exceptionnelle des druides est de pouvoir hiberner, et ainsi accéder au Rêve d'Emeraude pendant une durée pouvant aller jusqu'à plusieurs millénaires. Dans cet état, l'esprit du druide quitte son corps pour rejoindre les sentiers d'Ysera et surveiller la nature à ses côtés. Accéder au Rêve d'Emeraude de cette manière demande des rituels bien spécifiques, tout comme l'éveil demande des précautions. Un druide peut cependant traverser brièvement le Rêve d'Emeraude pour voyager d'un endroit à un autre lorsque la nature des lieux le lui permet.


Origines des druides :

Les traditions druidiques des elfes de la nuit remontent bien avant l'éveil de la plupart des races d'Azeroth. Il est communément admis que le demi-dieu Cenarius ait enseigné les arts druidiques aux kaldorei dès le début de leur histoire, mais le tout premier druide fût Malfurion Hurlorage. D'autres formes de druidisme, plus primitives, existent également au sein des peuplades yaungol, haut-elfe, marteau hardi ou encore gilnéenne. Mais l'essentiel des druides sont, en tant que tels, entraînés par le Cercle Cénarien. Récemment, les enseignements du Cercle se sont ouverts aux taurens, aux trolls et aux worgens.


Organisation :

Les druides représentent environ 8% de la population elfe de la nuit.

Avant et pendant la Troisième Guerre, presque tous les druides étaient des elfes de la nuit. Les druides elfe de la nuit étaient organisés en différents sous-groupes, chacun ayant son propre animal totem - les plus célèbres et influents durant Troisième Guerre étant les les druides de la Griffe et les druides de la Serre. Depuis, les druides ont réalisé que leur versatilité était leur meilleur atout et adoptent de multiples formes animales, rendant l'organisation totémique désuète. Certains revendiquent le nom de "druides de la nature", mais ils est plus commun de les appeler simplement "druides".

Tous les druides n'ont cependant pas abandonné la tradition totémique. Les plus âgés ne voient pas nécessairement l'intérêt d'étendre leur connaissance du monde animal, tandis que les plus jeunes voient parfois une opportunité de se focaliser sur un seul aspect. Les plus grands groupes de druides totémiques sont actuellement les druides du Croc, les druides de la Ramure, les druides de la Griffe et les druides de la Serre, les druides Cendrés, les druides de la Nageoire et les druides de la Lune.

La plupart des druides font partie d'une vaste organisation appelée le Cercle Cénarien, dont l'objectif est de protéger la nature à l'échelle d'Azeroth. Cette organisation est divisée en plusieurs branches telles que le Cercle d'Emeraude, les Tisses-Rêves, les Gardiens d'Hyjal, les Vengeurs d'Hyjal ou encore la Société de Protection des Animaux. Il arrive aussi que des druides suivent leur propre voie au sein d'autres factions comme la Horde ou l'Alliance.

Enfin, il existe des organisations druidiques ne servant pas les intérêts de la nature ou ayant dévié de leurs aspirations premières. Les druides de la Faux ont sombré dans la folie après avoir adopté la forme worgen, les druides du Croc ont en majorité succombé à la corruption du Cauchemar d'Emeraude tandis que les druides de la Flamme avaient proclamé leur allégeance au seigneur du feu Ragnaros. Des druides renégats sont également présents dans les factions hostiles d'Azeroth.
avatar
Asra
Admin

Classe : Guerrière

Voir le profil de l'utilisateur http://flechelunaire.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum